S3 mo yellow.large
Sculpture
Cercle et sphère / Apprentissage / Matières précieuses / Écriture

Melik Ohanian

Villeurbanne, 1969 – Vit et travaille entre Paris et New York (New York, États-Unis)

Yellow Memory - Learn

[Mémoire jaune – Apprendre], 2014

Plaque de cuivre et de laiton gravé

Diamètre : 64 cm

Courtesy Galerie Chantal Crousel, Paris


Sur ce grand disque de laiton, Melik Ohanian décline une série presque infinie de phrases affirmatives ou négatives à partir de trois verbes combinés les uns avec les autres : to see, to think, to say [voir, penser, dire]. À l’instar d’un haïku répétitif aux modulations infimes, cette circulation d’énoncés autour de la perception et de la connaissance nous invite à réfléchir au sens et au poids des mots tout d’abord à partir des associations que nous faisons entre eux, et au-delà aux variables d’interprétation que celles-ci suggèrent.
Le langage, tout comme le disque et ses inscriptions, s’enroule en effet sur lui-même, créant échos et résonances. L’œuvre peut être ainsi interprétée comme une cymbale produisant un son, un sens et un énoncé depuis son centre, qui vont en s’amenuisant au fur et à mesure qu’ils s’en éloignent, ce que matérialisent les caractères gravés profondément et en petit en son milieu et disparaissant en s’agrandissant et en s’en éloignant.
Et si l’on essaie de lire jusqu’au bout l’ensemble de ces phrases, un sentiment de vertige nous submerge rapidement, tant par la nécessité du regard – voire de la tête – de tourner sans cesse en rond, que par l’effet de variations subtiles et de répétitions – telle une mélopée incantatoire. De cette manière, elles peuvent nous faire perdre assez vite tout repère, créant ainsi un véritable piège visuel et mental entre les dimensions tangible et symbolique de l’œuvre.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →