S7 bb veines.large
Photographie

Balthasar Burkhard

Berne (Suisse), 1944 – Berne (Suisse), 2010

Venen

[Les Veines], 1989

Ensemble de quatre photographies noir et blanc, épreuve aux sels d’argent sur papier baryté

179 x 65 cm chaque élément

Collection 49 NORD 6 EST – Frac Lorraine, Metz


Quatre immenses avant-bras nous font face ; il semble que nous n’en ayons jamais vu d’aussi grands depuis la statuaire monumentale de l’Antiquité et de la Renaissance. Ils sont comme les solides colonnes d’un temple dont les veines du marbre sont tellement fortes et pleines qu’elles en modèlent la surface. À cette échelle, il est difficile de comprendre qu’il puisse s’agir non pas d’un paysage inédit formé de peau et de poils, mais des quatre faces d’un même fragment de corps saisi selon des angles à peine distincts et frôlant ainsi la répétition.
Totalement décontextualisé, photographié avec acuité, frontalement et en noir et blanc, cet avant-bras à la verticalité vertigineuse semble n’être pourtant rattaché à aucun corps, à l’instar des sculptures anatomiques de Pascal Convert présentées dans la même salle. Néanmoins, le relief des veines et des muscles saillants suggère un organisme en mouvement ou ayant effectué une pratique physique régulière requérant de la force et de la souplesse, comme la danse ou la gymnastique. Par ailleurs, en ne laissant aucun recul possible, Balthasar Burkhard oblige le visiteur à se mettre lui-même en mouvement afin de saisir tout à la fois les détails de chaque élément et l’unité qu’ils forment entre eux.
À l’image d’un anatomiste qui agrémente ses recherches scientifiques sur le corps par un projet de représentation où l’esthétisme n’est pas absent, l’échelle, l’encadrement et la mise en situation de ses photographies font partie du projet plastique de Balthasar Burkhard. Les lignes étroites et hautes de blanc qui rythment les intervalles entre les quatre photographies leur apportent ainsi une dimension spatiale et une vitalité presque organique. À la fois hyperréaliste et presque abstrait, tour à tour immobile, muet et traversé d’énergie, cet ensemble dessine un territoire corporel proche d’une forêt de troncs et de racines ancestrale.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autres
Œuvres

Der Arm
Der Arm, 1993
Balthasar Burkhard
Sans titre (Torse)
Sans titre (Torse), 1988
Balthasar Burkhard
Aile de faucon
Aile de faucon, 1994
Balthasar Burkhard