S6 gp souffle.large
Sculpture
Empreinte

Giuseppe Penone

Garessio (Italie), 1947 – Vit et travaille entre Turin (Italie) et Paris

Souffle

1978

Papier blanc dans une boîte en bois peint en blanc et verre

86 x 70 x 9 cm

Collection MJS, Paris


Cette grande feuille de papier a gardé définitivement l’empreinte de la bouche et de la trace du souffle de Giuseppe Penone. Qu’il soit le principe de la respiration humaine ou le phénomène du vent au sein du paysage naturel, le souffle est l’un des sujets de prédilection de l’artiste. Il considère notamment les feuilles d’arbres comme les « négatifs du vent », car elles se bougent et se déplacent en fonction de sa présence.
Au sein de cette série de Souffle, qui compte dessins, sculptures et installations, l’œuvre présentée dans l’exposition peut être considérée comme une sorte de transposition culturelle des actions que l’artiste réalise habituellement dans le paysage avec de l’argile, de la terre ou des feuilles. La matérialisation de l’expiration – action organique instinctive que l’on produit la plupart du temps inconsciemment et dont le résultat est presque invisible et immatériel – a donc ici pour support une grande feuille de papier dont la fragilité la rapproche de l’évanescence de l’air et de l’élasticité de la texture de la peau. En rendant visible le souffle, cette feuille transforme la perception de l’air autant que ce dernier modifie la surface du papier, créant un (auto)portrait tout à la fois intime et universel. Elle métamorphose également cette projection de l’intérieur du corps dans l’espace extérieur en une géographie vallonnée et presque caverneuse.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autres
Œuvres

Guanti
Guanti, 1972
Giuseppe Penone
Cocci
Cocci, 1979
Giuseppe Penone
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani, 1979
Giuseppe Penone