S3 yo sanstitre1.large
Sculpture
Bizzareries et étrangetés / Outils / Écriture

Yazid Oulab

Constantine (Algérie), 1958 – Vit et travaille à Marseille

Sans titre

2006

Craie, ardoise

3 x 41 x 31 cm

Courtesy Galerie Éric Dupont, Paris


Ces clous faits en craie et posés de manière aléatoire sur un rectangle d’ardoise sont un exemple emblématique du travail polysémique de Yazid Oulab sous-tendu par une même volonté de créer des passerelles entre les deux cultures auxquelles il appartient : la culture algérienne et la culture française. La thématique du clou, qu’il aborde à partir de 2006, fait à la fois référence au monde de l’enfance et au monde adulte d’un immigré maghrébin en France. Le clou en tant qu’outil suggère le travail de l’ouvrier en bâtiment, activité professionnelle souvent associée aux immigrés maghrébins dans l’opinion collective – l’artiste lui-même l’a exercée lors de son arrivée en France. En tant que craie associée à l’ardoise, le clou se réfère également au tableau noir qui a servi de support aux cours de français que l’artiste a reçus durant son enfance. Le clou relie ainsi une culture à une autre dans le monde du bâtiment, et il fait retenir les connaissances enseignées à l’école. À la fois nombreux et fragiles, pointus et désordonnés, ces clous peuvent dès lors être compris comme synonymes des difficultés et des limites décuplées de l’enseignement et du savoir, de par l’adaptation et le passage d’une culture à une autre.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autre
Œuvre

Sans titre
Sans titre, 2006
Yazid Oulab