S6 ad fortune.large
Estampe
Cercle et sphère

Albrecht Dürer

Nuremberg (Allemagne), 1471 – Nuremberg (Allemagne), 1528

[La Petite Fortune]

vers 1498

Gravure sur cuivre

11,3 x 6,5 cm

Collection École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris


L’intime et petite estampe d’Albrecht Dürer intitulée La Petite Fortune, dont on ne présente ici que le fragment inférieur, ne permet au visiteur d’accéder qu’à la moitié de la représentation originelle. Un personnage dont le voile semble danser autour de lui se tient debout et en équilibre sur une sphère à l’aide d’une longue et fine canne. Pour tout décor, une ligne dessine l’horizon et situe la sphère sur le sol, avec une légère ombre. Le titre nous indique qu’il s’agit d’une représentation de la Fortune, divinité allégorique du hasard, de la chance, du sort et du destin. Figure récurrente durant l’Antiquité, elle a été réactualisée tout au long de la Renaissance. La canne, tout à la fois hampe et sceptre, est le symbole de son pouvoir, et le globe sur lequel elle repose représente l’universalité de son règne sur le monde et le destin des individus. Indifférente au sort des choses mortelles, elle gouverne ainsi l’ensemble de la création, des êtres vivants et des éléments. Souvent représentée avec une roue – dont la sphère est une alternative –, elle symbolise le mouvement des sphères célestes, les cycles du temps et les aléas de la vie. Elle est enfin capricieuse et arbitraire, à l’instar du climat ou des éléments sur lesquels l’être humain ne peut influer.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autres
Œuvres

[Saint Christophe traversant l’eau]
[Saint Christophe traversant l’eau], ...
Albrecht Dürer
[Les Quatre Femmes nues]
[Les Quatre Femmes nues], 1497
Albrecht Dürer
[Melencolia I]
[Melencolia I], 1514
Albrecht Dürer
[Saint Jérôme dans sa cellule]
[Saint Jérôme dans sa cellule], 1514
Albrecht Dürer
Della simmetria de i corpi humani, libri quattro
Della simmetria de i corpi humani, li...
Albrecht Dürer