S3 bm geometrie.large
Objet
Bizzareries et étrangetés / Nature

Benoit Maire

Pessac, 1978 – Vit et travaille à Paris

Histoire de la géométrie n°18

2013

Aluminum, coquille d'huitre

10 x 12 x 7 cm environ

Collection BOST-CHAMBON, Bordeaux


Histoire de la géométrie n°18 fait partie d’une série d’œuvres d’une hétérogénéité flagrante. On peut notamment citer Histoire de la géométrie n°3 disposant des blocs d’albâtre dans une paire d’escarpins, n°5 (étude pour l’industrie) composée de photographies sur une planche de bois ou maintenues par une pince, ou encore n°11 faite, entre autres, d’une boule argentée sur un grand escabeau métallique. Histoire de la géométrie n°18 est constituée, elle, d’une demi-coquille d’huître remplie d’aluminium.
À l’instar des numéros l’ayant précédée, cette Histoire de la géométrie peut laisser le visiteur totalement perplexe. L’écart abyssal entre le signifiant et le signifié en est une des origines. En quoi cette coquille d’huître nous raconte-t-elle l’histoire de la géométrie ? Et qu’y a-t-il de géométrique dans l’aluminium et la forme de la coquille ? En réalité, il n’y a très certainement aucune symbolique à chercher dans cette œuvre, sinon la mise en abîme de l’impossibilité même d’accéder à toute signification établie.
Le caractère dissonant entre le discours et la forme est au cœur de la pratique de Benoît Maire qui puise ses sources dans le caractère indéterminé et problématique de la pensée philosophique. Il laisse dès lors le visiteur décider qui du sérieux ou de la fantaisie, de l’animal ou du minéral, de la nature ou de la géométrie doit mener le discours. En se jouant également de la dichotomie entre art figuratif et art analytique, l’artiste met ainsi en place une réflexion à la fois légère et érudite autour de la théorie de l’art et de la réflexion philosophique.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →