S7 gp guanti.large
Photographie
Main

Giuseppe Penone

Garessio (Italie), 1947 – Vit et travaille entre Turin (Italie) et Paris

Guanti

[Guants], 1972

Impression numérique à jets d'encre

38 x 48 cm chaque élément

Collection particulière


La peau et l’empreinte sont deux motifs essentiels de l’œuvre de Giuseppe Penone. « L’empreinte de la peau est pour moi l’image la plus démocratique que l’on puisse transmettre. Tout le monde produit des empreintes, c’est une image qui identifie l’homme indépendamment de sa culture ou de son intelligence. C’est une image qui reconduit l’homme à la matière, à la nature » dit-il.
Les deux mains ici doublement photographiées ne semblent pas de même nature : les premières apparaissent parfaitement humaines et les secondes de l’ordre d’un moulage parfait faisant ressortir en positif les lignes de la main – ou bien sont-elles recouvertes d’un gant poudré mettant en relief ces mêmes lignes. L’artiste nous en délivre ainsi l’explication : « En serrant les mains l’une contre l’autre, les signes de la peau de la main droite s’encastrent dans ceux de la peau qui recouvrait la main gauche. L’état de parfaite adhésion sans interstices me donnait la sensation d’avoir les mains lisses, sans lignes digitales, sans signes. Les mains, enfouies l’une dans l’autre, étaient un corps unique et la pensée de les séparer paraissait invraisemblable, pas moins contre nature que de penser de détacher une narine de l’autre. La main droite en agissant, en touchant, en palpant avait créé le négatif de sa peau que la main gauche en agissant, en touchant, en palpant avait endossé. »

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autres
Œuvres

Souffle
Souffle, 1978
Giuseppe Penone
Cocci
Cocci, 1979
Giuseppe Penone
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani, 1979
Giuseppe Penone