S8 gp geometrie1.large
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Geometria nelle mani
Photographie
Boîte / Bizzareries et étrangetés / Apprentissage / Trésors / Géométrie / Main

Giuseppe Penone

Garessio (Italie), 1947 – Vit et travaille entre Turin (Italie) et Paris

Geometria nelle mani

[Géométrie dans les mains], 1979

Douze photographies noir et blanc

14 x 19 cm chaque élément

Collection particulière


« Il y a toujours une adaptation du corps à quelque chose. Il faut aussi que la main s’adapte aux formes, aux autres formes des objets. »
Pour Giuseppe Penone, « la volonté d’un rapport égalitaire entre [s]a personne et les choses est la genèse de [s]on travail ». Dans la série de photographies Geometria nelle mani , la chose concernée est un objet géométrique que l’artiste serre entre ses mains et dont ses doigts épousent étroitement les contours.
La géométrie établit l’ordonnancement du monde, et c’est par la pensée que l’être humain saisit habituellement ces formes basiques. Giuseppe Penone rend néanmoins cette appréhension de façon plus physique que mentale. Le motif se multiplie ainsi de manière rythmée en douze modulations décrivant les rencontres entre la ligne droite et manufacturée de l’objet et la ligne courbe et organique de la main. Celle-ci devient dès lors un outil de découverte et d’appréhension de son environnement.
Ces photographies nous instruisent également sur la multitude des possibles de la monstration, du dévoilement et de l’occultation, et sur la façon dont les mains modifient la perception de l’objet, et l’objet la perception des mains.
En fait, elles sont les préliminaires à une œuvre sculptée. Plus précisément, elles ont été prises dans l’instant précédant un moulage en plâtre qui a ensuite servi à réaliser des tirages en bronze et en acier. Agrandies à l’échelle humaine, elles permettent à l’être humain de pouvoir enfin contenir le monde entre ses mains.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autres
Œuvres

Guanti
Guanti, 1972
Giuseppe Penone
Souffle
Souffle, 1978
Giuseppe Penone
Cocci
Cocci, 1979
Giuseppe Penone