S11 le line8.large
Installation
Nature

Lionel Estève

Lyon, 1967 – Vit et travaille à Bruxelles (Belgique)

A Line

[Une Ligne], 2011

113 pierres, aquarelle, vernis acrylique

Dimensions variables

Courtesy Galerie Perrotin, Paris


Considérées comme un contrepoint aux très nombreuses œuvres suspendues et aériennes de Lionel Estève, ses installations de pierres au sol n’en sont pas pour autant massives ou pesantes, ce qui reste un mystère pour l’artiste. Ici, A Line donne l’illusion que chaque pierre a été extraite du lit d’une rivière colorée. La partie inférieure des plus grosses pierres ou la totalité des plus petites est ainsi aquarellée de teintes changeantes. Et la trace de la ligne de l’eau produit une frontière inédite entre un univers intérieur magique et féérique et la réalité extérieure. Elle réfère également aux notions de camouflage et de mimétisme naturels qu’avaient abondamment analysées les théoriciens et les artistes surréalistes. Nombre d’éléments minéraux, végétaux et animaux en font ainsi usage.
Lionel Estève cherche dans ce sens à créer des entités naturelles inédites, mais en tout point plausibles, à travers de nouvelles textures, teintes ou couleurs. À partir de la combinaison de matériaux simples et ordinaires, il produit dès lors ce qu’il appelle un « scintillement », univers tout à la fois familier et étranger à notre environnement. Et même si l’acte de recouvrir la surface d’une pierre de dégradés de couleur peut paraître a priori banal, dérisoire, voire absurde, il nous invite au-delà d’un premier effet de surprise à observer ces pierres, à prendre en compte leur forme, leur taille, leur nature et plus largement leur histoire, comme le souligne l’artiste.

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autre
Œuvre

Sans titre
Sans titre, 2015
Lionel Estève