S8 do stage 2.large
Video
Temps / Apprentissage / Homme / Écriture

Dennis Oppenheim

Electric City (Washington, États-Unis), 1938 – New York (New York, États-Unis), 2011

2 Stage Transfer Drawing (Returning to a Past State)

[Retour à un état passé], 1971

Film sans son en noir et blanc

12 minutes et 4 secondes

Courtesy Dennis Oppenheim Estate, New York


De 1969 à 1972, l’artiste Dennis Oppenheim entreprend de nombreuses performances, dont plusieurs avec ses propres enfants. Dans 2 Stage Transfer Drawing, il trace un dessin sur le dos de son fils Erik qui le retranscrit à son tour sur le mur qui lui fait face. Puis le principe s’inverse, Erik dessinant alors sur le dos de son père. L’expérience a également été réalisée avec sa fille Chandra.
Mais l’essentiel de l’œuvre se situe moins dans les doubles dessins produits en eux-mêmes que dans le rapport non visuel que ce processus induit. En effet, chacun faisant dos à l’autre, c’est par le ressenti physique et nerveux que se fonde la transmission du tracé. Comme le souligne l’artiste, « à mesure que je passe un crayon le long du dos d’Erik, il essaye de reproduire ce tracé sur le mur. L’acte de dessiner stimule dans son système sensoriel une réponse cinétique. Je dessine donc à travers lui. La différence entre les deux dessins s’explique par le retard ou la désorientation sensorielle, deux composantes essentielles activées durant ce processus ».
Cette expérience sensorielle alternative invite ainsi à d’autres formes d’acquisition des connaissances, davantage intuitives et sensibles et moins fondées sur des rapports de domination et d’autorité. Aussi, les notions d’échange ou de confiance mutuelle y sont-elles principalement à l’œuvre.
Selon l’artiste, le fait de partager cette expérience avec un de ses enfants engage ce que tous les membres d’une même famille ont en commun. Symboliquement, le fils peut être considéré comme l’état passé du père, et le père l’état futur du fils : « Du fait qu’Erik est mon enfant et que nous partageons des éléments biologiques communs, on peut considérer son dos (en tant que surface) comme une version immature du mien. Dans un certain sens, je prends ainsi contact avec mon état passé. »

← Œuvre précédente Œuvre suivante →

Autre
Œuvre

2 Stage Transfer Drawing (Advancing to a Future State)
2 Stage Transfer Drawing (Advancing t...
Dennis Oppenheim