L’Expérience des limites

Deux vidéos d’Ismaïl Bahri et de Charbel-joseph H. Boutros sont ici mises en dialogue afin d’illustrer les défis que l’être humain se lance à lui-même, mû par une volonté farouche de dépassement des limites de soi et du monde.

En effet, même si leur issue est irrémédiablement fatale, certains actes lui semblent néanmoins inéluctables : rembobiner un fil noir presque infini tendu dans un paysage de neige pour Ismaïl Bahri ; psalmodier à la tombée de la nuit le texte de la Genèse en araméen, langue parlée au temps de Jésus, jusqu’à ne plus pouvoir lire pour Charbel-joseph H. Boutros.

Au-delà d’une opposition a priori irréconciliable entre le blanc et le noir, le jour et la nuit, le début et la fin, le fini et l’infini, le continu et le discontinu, se joue ici la capacité de l’être humain à produire des actes de résistance aussi intenses que minuscules, aussi dérisoires qu’héroïques, face à un ordre des choses qu’il se refuse à accepter comme tel.


Emblemata Florentii Schoonhavii I.C. Gondani partim moralia, partim etiam civilia, cum latiori eorumdem ejusdem auctoris interpretatione…
Emblemata Florentii Schoonhavii I.C. Gondani partim moralia, partim etiam civilia, cum latiori eorumdem ejusdem auctoris interpretatione…
Florent Schoonhaven
Dénouement
Dénouement, 2011
Ismaïl Bahri
No Light in White Light
No Light in White Light, 2014
Charbel-joseph H. Boutros
Prochain chapitre : Au Bord du Monde