Sans titre (Autoportrait)
Sans titre (Autoportrait), 1994
Pascal Convert
Sculpture non attribuée
Sculpture non attribuée, 1994
Pascal Convert
Empreinte Corail
Empreinte Corail, 1992
Pascal Convert
Vases anthropomorphes
Vases anthropomorphes, 1995
Pascal Convert

Pascal Convert


Portrait du jeune homme en Saint Denis, texte de Pascal Convert


Pascal Convert est né en 1957 dans le sud-ouest de la France. Toute son œuvre est marquée par l'importance qu'il accorde à la mémoire, à la disparition et à l’oubli, mais aussi au destin, à la survivance ou à la transmission. Il classe ainsi son travail en quatre « archéologies » : celle de l'architecture, celle de l'enfance, celle de l'histoire et celle du corps. À partir de cette typologie naissent des installations, des sculptures, des photographies ou des dessins pour lesquels le processus de restitution, de report ou d’empreinte d’images ou de morceaux du réel est fondateur. Il les définit comme « une mémoire en négatif et en creux », entre faits inscrits dans l’histoire – les génocides et les massacres qui ont marqué le XXe siècle, la Seconde Guerre mondiale, les révolutions et conflits actuels – et destinées individuelles – combattants de la Résistance, héros anonymes, figures orphelines – dont le parcours ou les traces ont été le plus souvent maquillés ou effacés. L’« apparition » de la figure, le « faire image », sont ainsi en permanence interrogés dans chacun de ses projets dont l’élaboration peut être très longue, comme si le temps de l’œuvre devait se synchroniser irrémédiablement au temps du monde. Le hasard, l’accident ou la chute y ont bien sûr leur place. Pascal Convert est également réalisateur de films documentaires et écrivain.