La Mirada del Ciclope
La Mirada del Ciclope, 2001-2002
Oscar Muñoz

Oscar Muñoz


Né en 1951 à Popayán (Colombie), Oscar Muñoz est considéré comme l’un des artistes émergents les plus importants de son pays natal. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Cali, il développe une approche singulière de l’image fixe et animée fondée sur les notions d’histoire, de mémoire, de perte, de disparition ou d’effacement. En convoquant donc la photographie et la vidéo, mais également l’installation, la sculpture, le dessin ou la gravure, il multiplie les différents états de matérialité de l’image, en particulier son altération et sa décomposition dans le temps, ou encore son évaporation et sa dissolution dans l’espace. Il crée ainsi des images mouvantes et émouvantes qui, au fil de leur métamorphose, invitent le regardeur à partager une expérience fragile et sensible, mystérieuse et presque miraculeuse. Certaines font référence à l’histoire et à la mythologie, en particulier les figures liées aux conditions du regard telles que Cyclope et son œil unique, Narcisse qui contemple éternellement sa propre image ou Méduse qui pétrifie toute personne qui la regarde. La présence d’éléments premiers de la nature comme l’eau, l’air ou le feu renvoie de même aux cycles fondateurs de la vie et de la mort. D’autres images évoquent quant à elles la fragilité de l’esprit et de la pensée, y compris celle de l’artiste lui-même, « métaphore du souvenir et de l’oubli, de notre difficulté à retenir, à conserver les choses, de notre mémoire à être un support véritablement résistant au temps ».