The Instant
The Instant, 2013
José María Sicilia
The Instant
The Instant, 2013
José María Sicilia
The Instant
The Instant, 2013
José María Sicilia
The Instant
The Instant, 2013
José María Sicilia

José María Sicilia


José María Sicilia est né à Madrid en 1954. Après avoir poursuivi des études à l’École des Beaux-Arts de Madrid de 1975 à 1979, il quitte l’Espagne pour s’installer à Paris. Il est alors considéré comme l’un des représentants les plus significatifs du renouveau de la peinture figurative espagnole. Si ses premiers travaux sont marqués par la liberté du geste, la violence de la couleur et la dynamique des lignes, à partir de 1986 il ouvre son œuvre sur des recherches plus fondamentales où domine l’analyse de la structure du tableau, des formes esthétiques et de la matérialité de la touche. En se définissant comme « alchimiste plus que peintre », il revendique une approche symboliste et métaphysique des relations entre l’humain et le vivant, que vont exprimer des langages plastiques sans cesse renouvelés, alternant peinture, dessin, collage, sculpture, bas-relief et objet. La nature est également de plus en plus présente à travers le marbre, la terre cuite, la cire d’abeille, des planches d’herbier, des représentations de fleurs, mais également le chant des oiseaux traité sous la forme de retranscriptions dessinées ou d’appeaux en or dont le volume est la mise en trois dimensions du son que chacun produit. Passeur d’images, d’histoires et de croyances, l’artiste se fait porteur des mythes transmis à travers le temps et les civilisations, dont il renouvelle sans cesse la mise en forme afin de mieux les rendre visibles et lisibles à nos yeux.