Uranometria, omnium asterismorum continens schemata
Uranometria, omnium asterismorum continens schemata
Johann Bayer
Uranometria, omnium asterismorum continens schemata
Uranometria, omnium asterismorum continens schemata
Johann Bayer

Johann Bayer


Érudit allemand, Johann Bayer est né en 1752 à Rain et mort en 1625 à Augsbourg. En 1592, il entre à l’Université d’Ingoldstadt – première université de Bavière – afin d’y étudier la philosophie. Il devient ensuite magistrat et occupe le poste d’avocat du Conseil de la ville d’Augsbourg. Comme nombre de ses contemporains, il développe un vif intérêt pour l’astronomie. Au début des années 1600, il réalise ainsi l’atlas Uranometria, premier ouvrage couvrant entièrement la sphère céleste. Celui-ci contient cinquante et une cartes sidérales : une pour chacune des quarante-huit constellations définies par Claude Ptolémée (90 ap. J.-C.-168 ap. J.-C.), une pour les cieux les plus au sud et qui n’étaient pas connus de Ptolémée, et deux planisphères. Afin d’être le plus précis et le plus complet possible, il intègre les observations les plus récentes, dont celles du Danois Tycho Brahe (1546-1601). Pour sa carte du ciel austral, il se réfère aux relevés réalisés entre 1595 et 1597 par deux navigateurs hollandais, Pieter Dirkszoon Keyser (1540-1596) et Frederick de Houtman (1571-1627). Également appelé Atlas des constellations, l’ouvrage est publié en 1603 à Augsbourg par Christoph Mang sous le titre complet d’Uranometria, omnium asterismorum continens schemata, nova methodo delineata, aereis laminis expressa [Uranometria, contenant les cartes de toutes les constellations, dessinées selon une nouvelle technique et gravées sur plaques de cuivre]. Les illustrations sont l’œuvre d’Alexander Mair (env. 1562-1617).