La Mia Ombra Verso L’Infinito Della Cima Dello Stromboli Durante L’Alba Del 16 Agosto 1965
La Mia Ombra Verso L’Infinito Della Cima Dello Stromboli Durante L’Alba Del 16 Agosto 1965, 1965-2000
Giovanni Anselmo
Infinito
Infinito, 1971
Giovanni Anselmo
Direzione
Direzione, 1967-1968
Giovanni Anselmo

Giovanni Anselmo


Giovanni Anselmo est né en 1934 dans la province de Turin. Il est considéré comme un des membres les plus influents de l’Arte Povera, mouvement apparu dans la ville même de Turin en 1967 et dénommé ainsi par le critique d’art italien Germano Celant. Toute son œuvre découle d’une expérience vécue le 16 août 1965, au lever du soleil, sur la pente du volcan Stromboli. Constatant l’espace d’un instant que son corps pouvait être privé d’ombre et que celle-ci était alors projetée « de manière invisible dans l’espace », il a réalisé qu’il entrait ainsi en relation, par l’intermédiaire de cette ombre invisible, « avec l’espace infini, avec l’espace sans limite ». Cette prise de conscience va dès lors organiser l’ensemble de ses recherches plastiques autour de notions duelles telles que l’ombre et la lumière, le fini et l’infini, le visible et l’invisible, le proche et le lointain, la pesanteur et la légèreté, le tangible et l’immatériel, le palpable et l’impalpable, le permanent et l’éphémère. Et si les matériaux qu’il utilise sont volontairement pauvres et ordinaires comme le granit, le bois ou le fer, il en intensifie les propriétés respectives, en particulier la gravité, la puissance, la force, l’énergie, la pesanteur ou le magnétisme. Rigoureux, subtil et poétique, l’œuvre d’Anselmo défie ainsi les contraintes de l’espace et de la matière, tout en réinterrogeant en permanence les rapports de l’être humain au monde, au temps et à l’histoire.