Path of Thought
Path of Thought, 1997
Gabriel Orozco
My Hands are my Heart
My Hands are my Heart, 1991
Gabriel Orozco
Hand Pressing Five Balls Into a Mass, After a Drawing
Hand Pressing Five Balls Into a Mass, After a Drawing, 2002
Gabriel Orozco

Gabriel Orozco


Né en 1962 au Mexique, Gabriel Orozco fait partie de ces artistes « sans atelier fixe » qui puisent directement leur inspiration des lieux où ils travaillent. Aussi son langage particulièrement protéiforme se nourrit-il tour à tour des traditions vernaculaires de son pays et des ready-made de Marcel Duchamp, du dadaïsme et du post-constructivisme, des pratiques corporelles sud-américaines et de l’Arte Povera italien. Les références à l’histoire, à la mémoire, aux gestes ancestraux, à la nostalgie pour un modernisme aujourd’hui dépassé ou à l’ordinaire des métropoles contemporaines traversent ainsi une œuvre qui convoque tout à la fois la photographie, la sculpture, la reconfiguration ou la réinterprétation d’objets, la peinture, le collage ou le dessin. En refusant toute catégorie établie, il les investit donc toutes. Comme rien ne lui semble a priori hors sujet, il aime dresser des inventaires, des classements ou des typologies en tout genre qu’il déploie parfois sur de grandes tables horizontales. Mais c’est surtout pour sa capacité à créer de nouvelles situations, de nouvelles formes ou de nouvelles images que son travail est internationalement reconnu. Et plus celles-ci émanent directement de son regard, de sa pensée ou de son imaginaire, plus elles nous semblent généreuses, bienveillantes et étrangement familières, comme si, tout geste s’étant effacé, il ne restait plus qu’un moment de pure poésie.