Cerveau
Cerveau, 2010
Evariste Richer

Evariste Richer


Evariste Richer est né en 1969 à Montpellier. Depuis le milieu des années 1990, il fonde sa production plastique selon une grille méthodologique en trois étapes : la recherche puis l’inventaire d’informations de toutes sortes, la régénération de phénomènes physiques ou naturels issus de l’observation ou de l’histoire des sciences, et la réactivation de matériaux ou de techniques anciennes de représentation comme la cartographie, la gravure ou la photographie primitives. Il en résulte une présence récurrente dans son travail d’instruments d’observation ou de mesure destinés à classer, ordonner, quantifier ou rationaliser le temps et l’espace. Refusant de séparer la chose et ce qu’elle évoque, Evariste Richer les considère tout à la fois comme des objets rationnels et tangibles et comme des artefacts étranges et mystérieux, comme des formes plastiques issues du passé et comme des présences sensibles contemporaines. Loin de ne proposer qu’une simple archive du monde ou la réduction de celui-ci à notre échelle, l’artiste ouvre bien au contraire son regard et son œuvre sur un champ étendu de significations, et permet ainsi au visiteur de trouver sa propre place au sein de ces écarts entre histoire et actualité, science et réalité, connaissance et pensée.