One Second of Silence (Part 1 – New York)
One Second of Silence (Part 1 – New York), 2005
Edith Dekyndt
One Second of Silence (Part 4 – Rotterdam)
One Second of Silence (Part 4 – Rotterdam), 2009
Edith Dekyndt

Edith Dekyndt


Edith Dekyndt est née en 1960 en Belgique. Son travail adopte tour à tour comme support le dessin, la sculpture, l’objet et la vidéo. Même si les expériences qu’elle mène ne doivent pas être confondues avec de pures recherches scientifiques, l’observation minutieuse des phénomènes physiques propres à chaque matériau – tels que le magnétisme, la gravité, la porosité, la légèreté, la brillance, l’opacité ou la transparence – l’a conduite à créer des dispositifs aussi savants que subtils, « des précipités équivoques » fondés sur « une recherche universelle de subjectivité ». Ils sont ensuite restitués dans un espace d’exposition donné sous la forme d’objets précieux, de récits énigmatiques, de situations équivoques ou d’environnements mystérieux qui exigent de nous une perception plus large qu’une simple acuité visuelle ordinaire. Le corps, l’esprit, les sens, la projection et l’imagination entrent ainsi en jeu afin que l’œuvre puisse s’achever à travers l’expérience intérieure que chacun en fera. Pour Edith Dekyndt, cette présence du spectateur est en effet un élément clef de la pleine existence de son travail qu’elle envisage nécessairement sous la forme d’un moment poétique instable, flottant, presque évanescent. Et celui-ci est laissé ouvert à toutes les interprétations possibles pouvant être apportées par ce que l’artiste nomme le « perceveur » et qui joue un rôle irremplaçable dans son rapport à l’art et à l’œuvre.