Der Fleck
Der Fleck, 1978
Dieter Appelt

Dieter Appelt


Dieter Appelt est né en 1935 près de Berlin. Après avoir suivi une formation de chanteur lyrique et de musicien à Leipzig, il s’inscrit à l’École des Beaux-Arts de Berlin et s’initie à la photographie auprès de Heinz Hajek-Halke, figure de la photographie subjective allemande. À la fin des années 1970, il développe une œuvre exigeante et austère qui, à partir de la notion d’autoportrait, entrecroise les pratiques du cinéma, de la photographie, de la sculpture et du dessin. Elle peut être rapprochée d’une part du mouvement actionniste viennois qui engage l’identité de l’artiste dans des expérimentations corporelles particulièrement radicales, et d’autre part des actions réalisées à l’époque par l’artiste allemand Joseph Beuys (1921-1986) autour des tensions politiques, sociales et culturelles de son propre pays. À travers les notions de condensation, de stratification et d’empreinte, Appelt s’attache également à ce qui relie l’être humain et le paysage. Et, alors qu’il est communément admis que la photographie fige l’instant sur une surface à deux dimensions, il prend le contrepied de cette affirmation en dotant ses images d’une présence physique presque spectrale, d’une matérialité presque palpable, à l’instar de ce que ferait un sculpteur. Il métamorphose ainsi l’épreuve photographique en sismographie de la lumière, du temps et de l’espace, pour mieux rendre sensibles et lisibles les champs d’énergie, les précipités de sensations et les fragments de mémoires qui y sont enregistrés.