Die Beschreibung der Sonne
Die Beschreibung der Sonne, 1975
Barbara et Michael Leisgen

Barbara et Michael Leisgen


Nés respectivement en 1940 à Gegenbach (Allemagne) et en 1944 à Spital am Pyhrn (Autriche), Barbara et Michael Leisgen poursuivent des études à Karlsruhe au sein de la même École des Beaux-Arts. Dès 1969, ils décident de se consacrer à la photographie, ce médium leur permettant des expérimentations inconciliables avec la pratique de la peinture ou de la sculpture. Appartenant à une génération d’artistes qui réinscrit le territoire au cœur des interrogations plastiques, leurs premiers travaux en noir et blanc s’attacheront, sous l’intitulé de Mimesis (1970-1976), à replacer l’humain au sein du paysage – en l’occurrence Barbara Leisgen qui semble de par ses gestes modeler la nature. Cette série est également une allusion directe et ironique aux œuvres du peintre allemand Caspar David Friedrich (1774-1840). La silhouette de Barbara pouvant évoquer des idéogrammes, la série suivante sera donc consacrée à la calligraphie. En déplaçant très précisément leur appareil photographique face au soleil, ils réussissent à capter les tracés que celui-ci peut produire sur le négatif. Ils obtiennent alors une suite de signes colorés qu’ils intituleront Écritures du soleil (1976-1984). La photographie chez les Leisgen, même si elle procède d’un travail « sur le motif », n’est donc jamais un témoin de ce qu’ils ont vu, mais la création d’un espace poétique, d’une nouvelle vision du monde dont l’histoire, la mémoire, la peinture, la littérature, les symboles ou la lumière sont les véritables acteurs.